À propos

Vent du Mont Schärr

Les membres de Vent du Mont Schärr dans les locaux du 259 Sainte-Catherine Est (1990, crédit: Jack Five)

Vent du Mont Schärr est un groupe post-punk québécois qui a été actif de 1985 à 1990, composé de Jean-Luc Bonspiel, Alan Lord, Jack Five (Jacques Mathieu) et Jean-Martin Migneault.

Voici 2 tracts publiés par Vent du Mont Schärr entre 1986 et 1988:

Pourquoi nous sommes

Vent du Mont Schärr luttera éternellement contre la Propriété, le principe d’Autorité, l’État, la Politique et la Religion. Contre la Propriété parce qu’il s’agit d’une injustice humaine. Contre le principe d’Autorité parce qu’il présuppose un faiblissement de la personnalité humaine. Contre l’État parce qu’il supprime le développement libre et le processus des activités éthiques… et qu’il défend la propriété privée par le biais de forces armées, de la police et des magistratures. Contre la Politique parce qu’elle présuppose l’abolition de l’individualité en abdiquant sa volonté à celle d’autres… c’est le système qui légimise les intérêts de la propriété et les lois pour la conservation et la défense de l’État. Contre les Religions parce qu’elles entravent la libre pensée des gens, créant pour eux une hiérarchie morale les prédisposant à accepter sans protestation toute tyrannie et parce qu’elles corrompent les relations sociales par l’addition de la terreur et du fanatisme qui sont la négation de la raison et du progrès humain.

(texte librement basé sur la « Déclaration des principes de la Fédération des Jeunes Libertaires Ibères » (FIJL), Madrid, 1932)

 

 

La Légende du Mont Schärr

Au cours des siècles criminels, le Mont Schärr a toujours été prêt à accueillir tous les êtres exilés de la vie connue, aliénés par les systèmes sociaux compétitifs. C’est-à-dire tous les révolutionnaires battus et visionnaires opprimés de ce monde ensanglanté.

Parmi les citoyens du Mont Schärr figurent:

Le Vent du Mont Schärr – ce que Lautréamont appelait « souffle de la montagne » dans les Chants de Maldoror – est une musique balayant la vallée du bétail humain ébahi et qui somme la jeunesse révolutionnaire de se réveiller de sa torpeur hyper-consommatrice pour reprendre le combat millénaire contre les assoiffés d’argent, de pouvoir et de luxe bâti sur le dos des miséreux et des travailleurs exploités.

Au contact du Vent du Mont Schärr, les armes métalliques, pointues et massives se transforment en créatures sans sexe, faites de gélatine et de duvet.

Historique

Les membres se sont réunis et ont fondé le groupe le 31 décembre 1985 dans un sous-sol de la rue Saint-Éloi dans le Vieux-Montréal. Le nom du groupe (homonyme de « Vendu mon char ») sera suggéré par le guitariste Alan Lord le printemps suivant et sera inspiré du « souffle de la montagne » du 2e chant de l’oeuvre d’Isidore Ducasse, « Les Chants de Maldoror » (écrit sous le pseudonyme Comte de Lautréamont).

Le groupe s’est d’abord fait connaître en remportant le premier prix (ex-aequo avec le groupe Les Taches) du concours national de rock francophone de la Société Radio-Canada « Rock Envol », en 1986. Associé à la scène avantgarde montréalaise aux côtés des néoïstes de Monty Cantsin, de la Société de Conservation du Présent (S.C.P.) et des Boys du Sévère, leur art-punk provocateur présente un net contraste avec la synth-pop alors en vogue au Québec. Fin 1986, le groupe sera récipendaire d’une bourse de l’organisme Musicaction visant à promouvoir la musique francophone, qui leur permettra de produire en collaboration avec le label Ultimatum le disque vinyle 12″ 45 tours « Vent du Mont Schärr », comprenant 6 titres, dont Sophie Stickée (enregistré au Studio Harmonie Productions, Longueuil, Québec).

Après de nombreux concerts au Québec, le groupe fera une tournée en Belgique et en Suisse en 1988. En 1989, le groupe signe un contrat avec le label français Boucherie Productions.

Vent du Mont Schärr a partagé la scène avec des groupes tels que Mano Negra et Pigalle et a fait la première partie de concerts de Bérurier noir en Suisse et au Québec, et de Nina Hagen à Montréal.

Le groupe a fait les beaux jours du club et de la salle de concert Les Foufounes électriques et leurs performances sulfureuses sur scène ont contribué à lui assurer un statut légendaire au sein de l’underground montréalais, certains les qualifiant de groupe-culte. Le groupe s’est de plus produit dans diverses salles de spectacles et clubs montréalais : Club Soda, Métropolis, Poodles, Spectrum de Montréal, Café Campus, et au Théâtre de la Verdure. Le groupe a de plus collaboré étroitement avec de nombreux organismes culturels montréalais, tel que les Poutines Productions, Xérodéo, Niveau de vie, CIBL, Ciel Variable, le Garde-Manger (pour tous) et la Société Saint-Vincent de Paul.

Plus récemment…

En 2004 et 2007, deux compilations de leurs titres en concert ont étés édités : L’Étè perdu et Pensez à demain : faites usage du vent (en écoute à la page Albums)

Le groupe dans sa composition originale a fait un concert-réunion en 2008 au Petit Campus (Montréal).  D’autres concerts ont eu ensuite lieu en 2009 au Bain Mathieu et en 2010 au Quai des Brumes (Montréal) sans le guitariste Alan Lord (avec Fred Quinn à la guitare).

Le guitariste Alan Lord a fait partie des musiciens interviewés dans le documentaire « MTL Punk: La première vague » d’Érik Cimon et Alain Cliche, sorti en 2012.

Le chanteur Jean-Luc Bonspiel et le bassiste Jack Five ont formé le groupe La Maison des Truites avec Valérie Girard et Charles Dugas, et se sont produit en concert à plusieurs reprises à Montréal entre 2012 et 2015.

Le chanteur Jean-Luc Bonspiel et le guitariste Alan Lord ont fait partie des musiciens interviewés dans le documentaire « Montréal New Wave » d’Erik Cimon, sorti en 2016.

Concerts & Publications

1986

  • Mars : Spectacle dans une galerie d’art, Montréal.
  • 21 mars : Spectacle au Foufounes Électriques lors du lancement du long-jeu documentaire du Festival Ultimatum I.
  • Spectacle au Poodles, Montréal.
  • 31 octobre : Lauréat du concours Rock Envol au Club Soda, Montréal.
  • 4 décembre : Spectacle au Bar Centre-Ville, Montréal (rediffusé en direct à la CIBL, émission Rock et Garnotte).
  • 8 décembre: Bourse de la relève octroyé par l’organisme Musicaction pour la production d’un disque.

1987

  • 1er Mars : Spectacle « Le Show Salon » au Café Campus, Montréal
  • 19 janvier : Co-production avec le label Ultimatum du disque vinyle 12″ 45 tours « Vent du Mont Schärr », comprenant 6 titres, dont Sophie Stickée (enregistré au Studio Harmonie Productions, Longueuil, Québec).
  • 14 mars : Spectacle au Spectrum de Montréal, en tant que parrain du concours « Rock Envol 2 » (rediffusé en différé par la radio CIBL).
  • 7 juillet: Spectacle au bar étudiant Le Clandestin de l’Université de Montréal.
  • 18 juillet : Concert à l’événement international de rock francophone Because French is beautiful au Théâtre de la Verdure, Parc Lafontaine, Montréal.
  • 11 août : Concert à la Maison des Jeunes Saint-Vincent-de-Paul, Montréal.
  • 14 et 15 août : Concerts à l’Auberge Île du Repos, au Lac Saint-Jean, Québec.
  • Septembre : Spectacle dans le cadre du Festival Ultimatum II au Théâtre Le Milieu, Montréal.
  • 7 novembre : Concert au Foufounes Électriques, Montréal.
  • 10-11 novembre : 2 spectacles dans le cadre du lancement des numéros 3 et 4 du magazine Ciel Variable (spécial Sans-abri), à Montréal et à la ville de Québec.
  • 31 décembre : Spectacle du jour de l’an au Foufounes Électriques, Montréal.

1988

  • 7 janvier : Publication du 1er numéro de « La Vérité, bulletin mensuel d’informations sur Vent du Mont Schärr ».
  • Février : Publication du 2e numéro de « La Vérité, bulletin mensuel d’informations sur Vent du Mont Schärr ».
  • Mars : Publication du 3e numéro de « La Vérité, bulletin mensuel d’informations sur Vent du Mont Schärr ».
  • 14 mars: Concert-bénéfice pour l’organisme Le Garde Manger (pour tous) avec autres groupes tels Les Gruesomes et Kali & Dub Inc. au Club Soda, Montréal.
  • 21 mars : Concert à Prévost, Montréal.
  • 19 avril : Concert au Poodles, Montréal.
  • Mai : Auto-production du disque vinyle 7″ 33 tours « Joie de vivre » (comprenant 4 titres, dont « Tout allait ben »).
  • Juin : Concert au Métropolis, Montréal (première partie de Nina Hagen).
  • 20 juin : Spectacle « Pacte de suicide VDMS » au Spectrum dans le cadre du Festival international de rock de Montréal (FIRM).
  • Septembre-octobre : Tournée en Suisse et en Belgique:
    • 16 Septembre : Concert au Fri-Son de Fribourg, Suisse (première partie de Bérurier Noir).
    • 17 septembre : Concert à la Dolce Vita à Lausanne, Suisse.
    • 18 septembre : Concert au Reithaller à Berne, Suisse.
    • 24 septembre : Concert au Plan K lors du Factory Side Festival à Bruxelles, Belgique.
    • 4 octobre : Concert au Travers à Bruxelles, Belgique.
  • 31 décembre : Spectacle du jour de l’an au Foufounes Électriques, Montréal.

1989

  • Janvier : Concerts à Paris, Bourges et Poitiers avec Boucherie Productions
  • Mars : Production par Boucherie Productions du disque vinyle 12″ 33 tours « Vent du Mont Schärr » (aussi produit sur CD et cassette)
  • 7 septembre : Spectacle de rentrée du Cégep du Vieux Montréal.
  • 31 décembre: Spectacle du jour de l’an au Foufounes Électriques, Montréal

2004

  • Juin : Auto-production du CD « L’Étè perdu » (compilation de titres en spectacle)

2007

  • Septembre : Auto-production du CD « Pensez à demain : faites usage du vent » (compilation de titres en spectacle)

2008

  • 19 avril : Concert-réunion du groupe au Petit Campus, Montréal.

2010

  • Octobre : Concert-réunion du groupe (sans le guitariste Alan Lord, Fred Quinn engagé pour ce concert) au Quai des Brumes, Montréal
Spectacle aux Foufounes Électriques - 1989Spectacle aux Foufounes Électriques - 1989

Public d’un spectacle de Vent du Mont Schärr au Foufounes Électriques en 1989

Publicités